598a89672d
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer/emc2pdc-admin.php
9ac7da5260
post
1229
1
Continuer la visite
Sortir
http://google.fr
1
1

Pour visiter notre site, vous devez être en âge de consommer de l’alcool
selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.

 

Continuer la visite Sortir

Gigondas

Gigondas

Sur le plateau de Gigondas, les ères secondaire, tertiaire et quaternaire se sont succédées et donne aujourd’hui ce terroir exceptionnel de la vallée du Rhône lui valant le titre de cru.

La barrière des Dentelles de Montmirail apportant de la fraîcheur aux vignes, les baies peuvent atteindre en toute quiétude une maturité optimale.
Les sols d’argile particulièrement drainant, se couvre des éboulis caillouteux descendus des Dentelles et apportent ainsi minéralité aux vins.
Comme sur le reste du domaine, les rendements restent bas afin de garantir qualité et concentration des jus.

Après des vendanges manuelles, s’ensuit une cuvaison longue de 30 jours en cuve béton afin d’obtenir une extraction idéale pour ce cru. L’élevage dure ensuite 9 mois toujours en cuve afin de préserver les notes fruitées.

Une robe pourpre et dense pour ce vin complexe aux notes de cerises noires confiturées, de poivre blanc et de garrigue. En bouche, une belle structure, de l’amplitude sur le fruit, les tanins sont présents, la finale est longue, sur les épices.

Un bel accord sur un gigot d’agneau à la fleur de thym.

Un vin à boire chambré ou à garder les 7 prochaines années.

La presse en parle:

Franche et ferme en attaque, la  bouche offre de la puissance et de la densité et s’appuie sur des tanins serrés, le gage d’un bon vieillissement. Guide Hachette des Vins 2014 *

La syrah et le grenache s’unissent pour donner un nez solaire et épicé, on retrouve une trame  fondue et soyeuse, aux tannins fins, dans la bouche.
Bettane et Desseauve 2014 – 15/20

Beau Gigondas où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Puissant, savoureux, tout en bouche et bien typé. Aucune hésitation.
Dussert-Gerber 2014